Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de hbalbumphotos

Le blog de hbalbumphotos

photos de voyages, de sport et recherche artistique, flore et faune


Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon

Publié par Hervé B sur 2 Septembre 2014, 22:02pm

Pour cette nouvelle journée sur le Causse du Larzac, suivez-moi dans le petit village de Ste Eulalie de Cernon.

Sainte-Eulalie-de-Cernon est une commune située dans le département de l'Aveyron. Ses habitants sont appelés les Saint-Eulaliens. Cependant, le terme occitan les désignant est Cristoulis, faisant référence à l'occupation des soldats du Christ, les Templiers puis les Hospitaliers.

En 1158, Raymond Béranger, roi d’Aragon et comte de Barcelone, vicomte de Millau, trop jeune pour exercer ses droits, donne à Élie de Monbrun, la ville de Sainte-Eulalie, et la terre dite "Larzac" qui l’entoure, avec permission d’y construire des "villes" (villas) et des places fortes (forcias).
À partir de Sainte-Eulalie, les Templiers organisent le territoire du Larzac, et construisent à Sainte-Eulalie une grande commanderie. Structurant l’espace agricole, la Commanderie deviendra une des plus puissantes du sud de la France, participant alors au financement des activités des Templiers en Palestine.
À la fin de l’ordre du Temple, la ville passe sous domination hospitalière (1312).
En 1377, pendant la nuit du 11 juillet, François de Roquefeuil, un seigneur voisin issu de la puissante Maison de Roquefeuil, incendie le château et pille la ville.
De 1442 à 1450, les remparts de la ville sont alors construits par Déodat Alaus, maître maçon de Saint-Beauzely.

À la Renaissance, la ville s’embellit : le château devient villégiature de Commandeurs, et se pare de fresques remarquables. La place du village est réaménagée avec la construction d’une fontaine monumentale ceintrée de quatre platanes majestueux. L’accès à l’église est inversé et le cœur est percé d’un portail baroque.
En 1575, la ville est pillée par les protestants lors des guerres de religion.

À la Révolution française, une grande partie de la splendeur de Sainte-Eulalie est détruite, et la commanderie est démantelée en 8 lots vendus aux enchères. La ville prend alors le nom de Source libre, référence aux sources de la rivière Cernon.
La ville est rebaptisée peu après la Révolution, Sainte-Eulalie-de-Cernon, nom qu’elle conservera jusqu’à aujourd’hui.
Depuis 1970, les lots de la commanderie vendus aux enchères à la Révolution sont réunis à nouveau et l’ensemble monumental mis en valeur, ouvert à la visite au sein du circuit Larzac Templier et Hospitalier.

Nous reviendrons plus tard à ste Eulalie, plus précisément à la gare, pour une balade surprise.

Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Causse Larzac - Ste Eulalie de Cernon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents