Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de hbalbumphotos

Le blog de hbalbumphotos

photos de voyages, de sport et recherche artistique, flore et faune


Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar

Publié par Hervé B sur 11 Juin 2016, 17:49pm

Catégories : #Voyage

Ce deuxième article sur cordoue va vous faire pénétrer dans l'Alcazar.

L’Alcázar de Cordoue (en espagnol : Alcázar de los Reyes Cristianos, « Alcázar des Rois chrétiens ») est un Alcázar médiéval situé près du fleuve Guadalquivir et à proximité de la cathédrale. L'Alcázar prend son nom du mot arabe (alqasr, « palais »). La forteresse a été l'une des résidences principales des Rois catholiques.

Histoire
L'Alcázar possède des caractéristiques islamiques mais la quasi-totalité de la structure a été construite pendant l'époque chrétienne.
À l'origine, les Wisigoths avaient une forteresse sur le site. Lorsque les Wisigoths tombèrent lors de la conquête musulmane de la péninsule Ibérique, les Omeyyades de Damas reconstruisirent la structure.
En 750, la dynastie des Omeyyades de Damas est renversée par les Abbassides. Le seul membre survivant de la dynastie omeyyade, Abd al-Rahman Ier, ayant une mère berbère, s'enfuit vers le Maghreb et, de là, passe en Espagne (al-Andalus) où il y avait encore des troupes fidèles à la dynastie omeyyade. Il y établit l'émirat de Cordoue et utilise l'Alcázar comme palais. La ville prospère comme un important centre politique et culturel. Les Maures élargissent l'Alcázar avec des salles de bains, des jardins, et la plus grande bibliothèque de l'Occident. Des moulins à eau à proximité du Guadalquivir alimentent un système de levage pour irriguer les jardins. Ces mécanismes existent jusqu'à ce que la reine Isabelle se plaigne qu'ils fassent trop de bruit et la tiennent éveillée.
En 1236, les forces chrétiennes s'emparent de Cordoue pendant la Reconquista. En 1328, Alphonse XI de Castille commence à construire la structure actuelle en ne gardant qu'une partie des ruines de l'ancienne forteresse maure. D'autres parties de l'Alcazar mauresque sont données comme butin à l'évêque, les nobles et l'Ordre de Calatrava.
L'Alcázar a été impliqué dans la guerre civile, où Henri IV de Castille fait face à une rébellion de son demi-frère Alphonse. Pendant la guerre, les défenses de l'Alcázar sont améliorées pour faire face à l'avènement de la poudre à canon. Dans le même temps, la tour principale de l'Alcázar, maintenant connue sous le nom de Tour de l'Inquisition" est construite.
Les successeurs de Henri, Isabelle et son mari Ferdinand utilisent l'Alcázar comme l'un des premiers tribunaux permanents de l'Inquisition espagnole et comme un siège pour leur campagne contre la dynastie des nasrides de Grenade, le dernier royaume maure de la péninsule Ibérique.
L'Inquisition utilise l'Alcázar y compris les bains arabes comme un lieu de torture et de salles d'interrogatoire. L'Inquisition y a maintenu un tribunal pendant trois siècles. Boabdil y était prisonnier en 1483. Lorsqu’il a refusé de renoncer à son royaume en 1489, les chrétiens ont lancé une attaque réussie contre Grenade en 1492. La même année, les monarques rencontrent Christophe Colomb dans l'Alcázar alors qu'il se préparait à prendre son premier voyage vers les Amériques.
L'Alcázar sert de garnison pour les troupes de Napoléon Ier en 1810. En 1821, l'Alcázar devient une prison.


Architecture
L'Alcázar de Cordoue que l'on peut voir actuellement, bien que de style mauresque en apparence, est un édifice bâti par les rois chrétiens (principalement Alphonse XI de Castille) : il s'agit, avec l'Alcazar de Séville, d'un des principaux témoins de l'architecture mudéjare qui s'est développée dans la péninsule ibérique du XIIe siècle au XVIe siècle dans les régions reconquises par les royaumes chrétiens et qui résulte de l'application aux édifices chrétiens (ou juifs) d'influences, de techniques et de matériaux musulmans.
Les murailles et les tours sont clairement inspirées de l'architecture almohade, architecture sobre et austère, comportant d'imposantes murailles surmontées de merlons pointus de style typiquement almohade.
Les touristes peuvent visiter deux tours: la Torre de los Leones ("Tour des Lions") et la Torre del Homenaje ("Tour de l'Hommage", l'équivalent espagnol du donjon). Celle-ci a des caractéristiques gothiques, y compris un plafond ogival.
Les bains arabes ont été construits sous Alphonse XI.
Les jardins mauresques actuels sont des constructions des XVIIIe et XIXe siècles.
Une série de mosaïques romaines et un sarcophage romain sont exposés dans la Tour de l'Inquisition.

Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar
Andalousie 2016 - Cordoue Alcazar

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents