Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de hbalbumphotos

Le blog de hbalbumphotos

photos de voyages, de sport et recherche artistique, flore et faune


Andalousie 2016 - Gibraltar

Publié par Hervé B sur 9 Juin 2016, 17:52pm

Catégories : #Voyage

Ce nouvel article est consacré à l'enclave Britannique de Gibraltar.

Gibraltar (« Djebel Tariq », « le mont de Tariq » du nom de Tariq ibn Ziyad) est un territoire britannique d'outre-mer, situé au sud de la péninsule Ibérique, en bordure du détroit de Gibraltar qui relie la Méditerranée à l'océan Atlantique. Il correspond au rocher de Gibraltar et à ses environs immédiats et est séparé de l'Espagne par une frontière de 1,2 kilomètre.
Gibraltar est possession du Royaume-Uni depuis 1704. Les forces armées britanniques y conservent une présence relativement importante. Bien que la majorité de sa population y soit opposée. Gibraltar est revendiqué par l'Espagne, ce qui par conséquence est une cause majeure de dissension dans les relations hispano-britanniques.
Gibraltar fait partie de l'Union européenne (dans le cadre de laquelle elle bénéficie d'un statut spécial) mais pas de l'espace Schengen.
Gibraltar possède un aéroport, et sa piste a la particularité d'être traversée par la route reliant Gibraltar à l'Espagne.

Le territoire a une superficie de 6,8 km². Il possède une frontière terrestre avec l'Espagne longue de 1 200 m (plus courte frontière terrestre du monde), et 12 km de côtes : il y a deux côtes, la côte Est, où se trouvent deux baies, Sandy Bay et Catalan Bay, et la côte Ouest, où vit la majorité de la population.
Le climat méditerranéen favorise une végétation résistante de garrigue, maquis et pinède.
Le point culminant est le rocher de Gibraltar (rocher calcaire culminant à 426 m), réserve naturelle peuplée par des macaques berbères, les seuls singes sauvages d'Europe.
Gibraltar n'a pas de ressources naturelles exploitées ; cependant, une usine de dessalement a été récemment créée à l'intérieur du Rocher.
Gibraltar est un des territoires les plus densément peuplés au monde 4 290 hab./km2, ceci ayant pour conséquence une demande d'espace de plus en plus forte.

Plus de 500 espèces de fleurs poussent sur le rocher. Gibraltar est l’unique endroit en Europe où l’Iberis gibraltarica (en) pousse dans la nature ; cette plante est normalement native d’Amérique du Nord. L’Iberis gibraltarica est le symbole de la réserve naturelle du Rocher de Gibraltar. L'olivier et le pin sont parmi les espèces qui poussent le plus communément sur le Rocher.
La majorité du Rocher est couvert par la réserve naturelle qui est l’habitat naturel de près de 230 macaques de Barbarie, le singe le plus célèbre de Gibraltar. Néanmoins, les spécialistes insistent sur le caractère sauvage de ces singes. Ce sont les seuls singes sauvages d’Europe.
Les autres espèces de mammifères présents sur l’île incluent les lapins, les renards et les chauves-souris. De plus, dauphins et baleines sont régulièrement présents dans la baie de Gibraltar. Les oiseaux migrateurs sont très communs ; Gibraltar est terre d’accueil des seules perdrix gambra présentes sur le continent européen. Cette richesse de la nature est menacée par le développement urbain, le tourisme et les espèces de plantes invasives. Mais aussi par les espèces d’oiseaux et de chauves-souris susceptibles de mettre en péril l’équilibre naturel de l’île.

Comme pour tout territoire britannique d'outre-mer, la reine Élisabeth II est le chef de l'État ; elle est représentée par le gouverneur de Gibraltar. Le Royaume-Uni a gardé les responsabilités concernant la défense, la politique étrangère, la sécurité intérieure et les questions économiques. Le rôle du gouverneur est surtout symbolique : il ne participe pas à l'administration du territoire. Le gouverneur nomme après les élections le gouvernement. Il est responsable de la défense et de la sécurité à l'intérieur de Gibraltar (la Royal Gibraltar Police).
Le Parlement de Gibraltar est composé de 17 membres élus pour un mandat de quatre ans. Le gouvernement est responsable devant lui.
Il y a trois partis représentés au parlement : les Sociaux-démocrates de Gibraltar, le Parti travailliste-socialiste de Gibraltar et le Parti libéral de Gibraltar.
Le plus important problème est la demande permanente de l'Espagne concernant le transfert de ce territoire. Les partis politiques et une grande majorité des habitants y sont opposés.
Gibraltar est toujours sur la liste officielle des territoires à décoloniser selon l'ONU.

Les activités militaires ont traditionnellement dominé l'économie de Gibraltar, le chantier de construction et de maintenance navale fournissant la majeure partie de l'activité économique. Leur part dans l'économie locale a cependant diminué, passant de 60 % en 1984 à 7 % en 2004.
L'économie de Gibraltar repose sur le secteur des services, principalement ceux en lien avec la finance et le tourisme. Grâce à son taux d'imposition sur les sociétés très faible et à l'appartenance de Gibraltar à l'Union européenne, un certain nombre de banques britanniques et internationales sont installées ou ont des filiales à Gibraltar, qui est devenu un centre de finances international. Cela a valu à l'enclave britannique de figurer jusqu'en 2009 sur la liste grise des paradis fiscaux de l'OCDE. Encore aujourd'hui, l'Espagne considère Gibraltar comme un paradis fiscal.
En 2013, 18 000 entreprises étaient officiellement enregistrées à Gibraltar (sur un territoire d'à peine 30 000 habitants).
En ce qui concerne le tourisme, Gibraltar est une escale privilégiée pour les bateaux de croisière. Le rocher de Gibraltar est une attraction populaire, en particulier parmi les touristes et les résidents britanniques installés sur la côte méridionale de l'Espagne. Toutes les marchandises et les services sont vendus sans taxe sur la valeur ajoutée, ce qui explique l'implantation de plusieurs grands magasins britanniques : Marks and Spencer, BHS, Dorothy Perkins, et la chaîne de supermarchés Morrisons.
La devise est la livre de Gibraltar, qui a une parité de un pour un avec la livre sterling, laquelle a aussi cours à Gibraltar. Par ailleurs la majorité des magasins et des restaurants acceptent aussi les euros, mais avec un taux de change défavorable. On notera toutefois que la livre de Gibraltar, elle, n'a pas cours en Grande-Bretagne.

Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Andalousie 2016 - Gibraltar
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents